5 objectifs quotidiens d’une jeune maman


My very big family / Saturday, May 19th, 2018

Bonjour à toutes et à tous !

Comme je vous l’expliquais dans mon dernier post, ma vie a changé du tout au tout ces derniers mois. Et je dois bien avouer que je me suis un peu laissée débordée par ce grand chamboulement.

L’arrivée d’un bébé est déjà compliqué mais j’ai cumulé avec une vie dans les cartons, et à temps plein à la maison avec mon fils. Je n’ai d’ailleurs pas vraiment vu le temps passé. Aujourd’hui il a huit mois et je réalise à peine qu’il est déjà grand et que les semaines ont défilé si vite. En prenant un peu de recul, je peux maintenant faire un petit bilan des choses à faire et ne pas faire pour “surmonter les premiers mois avec bébé”. Voici ma liste des petits objectifs quotidiens d’une jeune maman pour rester disponible et surtout épanouie.

5 objectifs quotidiens d'une jeune maman.png

  • Se faire belle TOUS LES JOURS

Ma vraie erreur, celle qui a, je pense, installé un petit baby blues a été de trop privilégier l’aspect pratique à l’aspect esthétique. Il faut dire qu’après ma césarienne j’avais du mal à supporter les pantalons (même ceux que je portais pendant ma grossesse). J’ai donc passé quelques semaines dans des bas de pyjama. Sauf pour sortir. Et forcement, il n’y avait aucun sens à se maquiller et se coiffer. J’ajoute à cela qu’avec les reflux de mon fils, je rechignais à mettre des hauts élégants. Il m’en a achevé quelques uns et donc je me suis recentrée sur les t-shirts… Bref, lorsque je croisais un miroir … et bien j’étais déprimée… Le manque de sommeil et les cernes installées franchement ne me donnait pas une image positive de moi. Je me suis donc lancé un petit défit à moi même : me maquiller tous les jours ou presque. J’ai seulement mis en place une routine beauté simplifiée … Pas la peine de faire un make up compliqué, il faut juste ne pas avoir l’air (trop) au bord du gouffre. On peut être une jeune maman mais ne pas avoir l’air d’une maman qui n’en peut plus … mais si c’est parfois vrai !

  • S’accorder un moment à soi

Oui je sais, c’est franchement tarte à la crème. Tout le monde le dit partout… à tel point que c’est agaçant. Et bien en fait, c’est important. Honnêtement, les premières semaines c’est compliqué, pour ne pas dire impossible. J’ai du attendre plusieurs mois pour retrouver MON MOMENT A MOI.
J’ai toujours été du matin. J’adore l’aube et le silence au tout début du matin. Ayant des problèmes d’insomnie j’ai pris l’habitude d’avoir ce moment pour moi. J’écoute de la musique, j’écris, je lis, je regarde des vidéos… bref c’est mon moment entre le sommeil et la journée. Quelques heures volées avant l’agitation.
Oui mais avec un bébé, vous devez être opérationnelle très tôt. Et pendant les premiers mois, vous prenez tout le sommeil que vous pouvez !
En ce moment mon fils se lève vers 7H00 (bon forcement la il es 05h23 et je le vois s’agiter dans le moniteur du Hello BaBy), je peux donc m’accorder une heure pour moi sans devoir mettre mon réveil à un horaire aberrant. D’ailleurs je ne mets pas de réveil. Je pars du principe que si mon corps a besoin de sommeil je dois dormir. Si je me réveille c’est que je peux me lever sans regret.

  • Manger à tous le repas

J’ai eu la chance de ne pas avoir besoin d’un régime pour perdre mes kilos de grossesse. J’ai laissé faire les semaines. En gros, j’ai perdu 7kg environ à la sortie de la maternité. Ensuite pendant deux semaines je perdais 500 gr par jour en moyen. Il m’a fallut 4 mois pour être a nouveau parfaitement à l’aise dans mes vêtements pré grossesse. Je ne parle pas de tonicité de la peau ou de silhouette… uniquement de pouvoir remettre mes habits.
Par contre pour cause de rush permanent je saute facilement les repas. Mais je trouve que cela me déséquilibre. Pour mettre en place des horaires pour son bébé il faut peut être soi-même régulière. Bon, clairement je mange du taboulé tout prêt ou des ravioli en boite… mais au moins je me pose quelques instants pour moi, même si je mange en tête à tête avec fiston.

  • Avoir une conversation avec un.e ami.e par jour

En plus du manque de sommeil, je me suis sentie très isolée les premiers temps. Mon fils était un tout petit gabarit et il nous était déconseillé de sortir pour éviter les dépenses caloriques. Du coup je me sentais seule et enfermée. Tout le monde travaille et le soir il est compliqué de recevoir. De toute façon j’étais très fatiguée et je n’avais pas du tout envie de faire des diners entre deux biberons et un coucher très difficile.
Mais j’aurais du “faire l’effort” de communiquer avec mes proches de manières beaucoup plus régulière. Une petite échappatoire chaque jour mais surtout cela évite de se retrouver larguée lorsque l’on recommence a avoir une vie sociale. Oui, pendant les trois mois que nous avions passé à tenter de dormir, et ba les gens se sont mis en couple, se sont séparé… bref, on a vite fait de ne plus connaitre ses amis !

  • Demander à son compagnon comment il va

Et enfin : prenez soin de votre partenaire. Il faut faire l’effort de rester calme, de faire preuve de patience et de laisser de l’espace et du temps à l’autre. Avant même de passer du temps à deux, je pense que les premiers temps chacun a besoin de se retrouver avec soi même pour recharger ses batteries intérieures.

Voilà, ce n’est pas une bible évidement, mais c’est le petit bilan que je pose au bout de huit mois de maternité. Et vous, avec le recul quels sont les conseils que vous aimeriez partager pour aider les nouveaux parents ?

 

One Reply to “5 objectifs quotidiens d’une jeune maman”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *