Greenery, couleur Pantone 2017


Non classé / Friday, February 10th, 2017

5ed1427ca9a82fca37df68e46c7cad0cGreenery sera la couleur de l’année 2017. Vous ne sautez pas de joie ? Je vous comprend un peu. Mais premier réaction aussi a été de plisser les yeux. D’abord parce que je n’étais pas tellement d’accord avec ce Greenery. Et ensuite parce qu’elle fait mal au yeux cette couleur. Elle évoque plus un jouet de bain pour enfant de moins de trois ans que du design pour adulte. On est d’accord. Mais c’est la couleur de l’année. Donc logiquement on est supposé pouvoir l’intégrer à nos intérieurs. Avec un peu de reste de rose poudré et du bleu des années précédentes par exemple.. pas forcement en fait.

Bon ok, je suis un peu de mauvaise foi. Le vert à tout sa place dans nos intérieur (si possible toute fois celui des autres). Le tout est de trouver la bonne astuce !

Pour commencer, il n’est pas obligatoire de l’avoir dans sa version la plus vibrante (celle qui fait mal aux yeux). On peut tout à fait le décliner dans des tons plus terreux, en tirant sur le vert olive (ne vous moquez pas j’aime beaucoup cette couleur). Et puis, greenery, comme sont nom l’indique n’est autre que du vert végétal. Alors deux plantes et le tour est joué ! J’ai un cactus à la maison donc j’ai décidé que c’était bon, j’avais déjà ma G touch.

Premier exemple : il se trouve que vous être les heureux propriétaires d’une maison de charme dans un pays chaud ! Vous pouvez repeindre la porte en vert, ou bien surcharger votre terrasse-solarium-qui-donne-sur-la-piscine en plantes et cactus ! Rien de plus simple !

tendance-deco-2016-herbier-5

La véritable astuce :

Assez rigolé. Le vert est une jolie couleur. Pour ma part, j’en porte assez régulièrement (dans des teintes plus kaki ou plus foncées). Je ne suis pas une grande fan des plantes d’intérieur. En fait c’est plutôt l’inverse. Mes plantes s’amusent à périr en trois jours. Elles ne m’aiment pas. Pas contre, j’aime beaucoup les illustrations végétales. Comme les herbiers ou les illustrations coloniales. En parsemant votre intérieur de petites touches, vous pourrez facilement les remplacer. On évite donc de se lasser de son mur principal du salon. Encore une fois ce n’est que mon avis personnel, mais j’ai tendance à me méfier des couleurs trop prononcées en grande quantité. En particulier si c’est une couleur vers laquelle je ne vais pas naturellement !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *